Dr Chloé Solatges
07 81 00 47 73
Lundi, Mardi, Jeudi et Vendredi, 9h—19h

Le syndrome vestibulaire du chien âgé

Qu’est-ce qu’un syndrome vestibulaire ?

L’équilibre est contrôlé en synergie par l’oreille interne et certaines zones du cerveau. L’ensemble de ces structures est appelé le système vestibulaire. Un problème affectant le système vestibulaire provoque des pertes d’équilibre, qui se manifestent par un port de tête dévié sur le côté, une station debout pattes très écartées, et une tendance à tomber sur le côté ou à tourner en rond. Un mouvement latéral anormal des yeux appelé nystagmus. L’ensemble de ces troubles de l’équilibre est appelé syndrome vestibulaire.

Quels en sont les symptômes ?

De nombreuses maladies peuvent résulter en des pertes d’équilibre, comme une otite, une tumeur cérébrale ou de l’oreille interne, un accident vasculaire, une toxicité médicamenteuse, et dans certains cas, un syndrome vestibulaire du chien âgé. Dans ce dernier cas, les symptômes apparaissent brutalement avec une intensité sévère. L’animal peut se retrouver frappé en quelques minutes, parfois incapable de se lever ou de marcher. Il peut présenter un nystagmus, des vertiges, des nausées évoluant parfois vers des vomissements.

Comment établit-on le diagnostic ?

La cause du syndrome vestibulaire du chien âgé n’est pas connue à ce jour. Le diagnostic est établi par l’historique (apparition aigue de troubles de l’équilibre sévères chez un chien âgé), par examen neurologique (absence d’autres anomalies neurologiques, de faiblesse ou d’autre atteinte cérébrale) et par l’exclusion d’autres maladies (otites, tumeurs). L’historique médical est important : il vous faut mentionner au vétérinaire toute modification du comportement ou de santé de votre animal dans les semaines précédentes. En particulier, si votre chien vous semblait plus déprimé, fatigable ou léthargique dernièrement, ou s’il se grattait les oreilles ou secouait la tête, ce sont des détails importants.

Votre vétérinaire ne prescrira d’autres examens pour votre animal que s’il détecte des anomalies dans l’historique ou l’examen de votre animal. Dans les cas graves, l’examen neurologique sera réévalué après plusieurs jours, une fois que votre chien présentera moins de symptômes.

Quel est le traitement ?

Il n’existe pas de traitement spécifique du syndrome vestibulaire du vieux chien : votre animal a surtout besoin de temps et de soutien pour se remettre. S’il est nauséeux ou s’il vomit, le vétérinaire mettra en place un traitement contre le mal des transports. Si les vomissements sont intenses, votre animal pourra être hospitalisé et mis sous perfusion.

Pour aider votre chien à marcher, ou même à se tenir debout, vous pouvez utiliser une écharpe ou une serviette passée sous son ventre et un harnais pour maintenir la partie avant de son corps. L’idéal est d’éviter les surfaces glissantes, telles que les carrelages, ou de les recouvrir de tapis antidérapants.

Mon chien redeviendra-t-il normal ?

Le syndrome vestibulaire du chien âgé est une maladie d’apparition brutale, mais d’amélioration également rapide. Les premiers signes d’amélioration se voient en général après 2 à 3 jours d’évolution, mais dans la plupart des cas, le chien ne redevient parfaitement normal qu’après plusieurs semaines. Le plus souvent, la récupération est complète. Néanmoins, certains chiens gardent la tête légèrement penchée. Les rechutes sont rares, mais possibles.

Pour conclure, en dépit de la sévérité des signes cliniques et de l’angoisse qu’ils provoquent tant chez votre chien que chez vous, cette maladie est de bon pronostic. Tout ce dont votre chien a besoin, c’est de temps et d’attention.